Groupe Centre France | Groupe La Nouvelle République
Candidat

CENTREMPLOI, l'emploi près de chez vous

Actualités et conseilsDossiers thématiques

Actualités et conseils

Dossiers Thématiques

Quel est votre parcours jusqu’à aujourd’hui ? Depuis 2008, j’étudie à l’IUP management qui s’appelle désormais Ecole universitaire de management. A l’issue d’un stage de cinq mois à la Caisse d’Epargne, j’ai signé en septembre 2012 un contrat de professionnalisation pour effectuer ma cinquième et dernière année d’études en alternance dans cette même entreprise. Pourquoi avoir fait le choix de l’alternance ? Pour augmenter mes chances d’insertion professionnelle et parce que le service dans lequel j’évolue me plaît ! L’alternance me permet en effet d’avoir déjà un pied dans l’entreprise avec la perspective d’être, au bout d’un an, le plus opérationnel possible. Elle me procure aussi une vision des métiers que je pourrais vouloir exécuter ultérieurement. Qu’est-ce qui vous plaît dans ce système de formation ? Pendant douze mois, je suis sur le terrain. J’ai ainsi la possibilité d’être en contact avec de nombreux professionnels et d’appréhender de façon concrète les problématiques de l’entreprise. L’objectif est que je puisse monter en compétence sur toutes les tâches qui occupent le quotidien des collaborateurs. Bref, c’est une expérience assez différente d’un stage de fin d’année ! Quel poste/quelle fonction visez-vous ? Dans un premier temps, je souhaite accéder à un poste de chargé d’affaires qui consiste à gérer un portefeuille client constitué d’entreprises de toutes tailles. Comment se passe concrètement l’alternance des périodes de formation à l’école et de travail à la Caisse d’Epargne ? Le planning peut différer d’une école à l’autre. En ce qui me concerne, je passe quinze jours par mois dans l’entreprise, ainsi que huit semaines complètes en fin d’année scolaire. L’alternance demande néanmoins beaucoup d’engagement !  Pensez-vous trouver facilement un emploi à l’issue de votre période d’alternance ? La Caisse d’Epargne recherche des jeunes en alternance en vue de les garder. Toutefois, les embauches ne sont pas systématiques. Il y a beaucoup de variables à prendre en compte avant de signer un contrat, tant pour l’entreprise que pour l’étudiant. Pour ma part, de belles opportunités se présentent à moi à l’issue de mon alternance…

« Nous recrutons des jeunes en alternance, de niveau bac+3 de préférence »

« Entre 50 et 60 postes en alternance sont proposés chaque année »

« L’apprentissage permet aux jeunes d’acquérir un diplôme et une solide expérience professionnelle »

Quel est votre parcours jusqu’à aujourd’hui ? Après avoir passé un CAP, puis un bac pro esthétique, j’ai hésité entre deux domaines d’activité : le maquillage et l’animation. Ayant déjà travaillé comme animatrice pendant les vacances scolaires, j’ai finalement décidé de poursuivre dans cette voie, une fois mon bac en poche. J’ai donc fait de l’animation dans les villages de vacances l’été, puis dans les centres de loisirs hors saison. Une expérience qui m’a beaucoup plu ! Avec le temps, l’animation est devenue mon métier et le maquillage plutôt un loisir que je peux pratiquer à volonté lors des spectacles qui ont lieu dans les villages de vacances tout au long de l’année. Quel diplôme préparez-vous actuellement ? Je prépare le BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) en apprentissage. J’ai déjà fait la moitié de cette formation qui dure environ un an et demi ! Comment se déroule-t-elle en pratique ? Je vais une semaine par mois à l’école et le reste du temps chez Cap’vacances (juillet et août compris). L’hiver, je suis animatrice dans un village de Haute-Savoie et l’été dans un village (Barcarès) du Languedoc-Roussillon.  En quoi consiste votre fonction précisément ? Je suis coordinatrice adjointe pour l'été et le reste du temps animatrice de toute tranche d'âge. En tant que coordinatrice adjointe, je gère une équipe d’une trentaine d’animateurs. Je m’occupe de leur emploi du temps, je les conseille et les aide dans leur travail, ce qui n’est pas simple car il faut savoir ménager les egos de chacun… Je m’occupe également de tâches plus administratives comme les réservations, les commandes, etc. Qu’est-ce qui vous plaît en particulier dans l’alternance ? J’aime être sur le terrain, en contact avec des adultes et surtout des enfants. L’apprentissage est une formule qui me convient parfaitement ! Pensez-vous trouver facilement un emploi à l’issue de votre période d’alternance ? A quel poste ? Logiquement, je devrais être embauchée chez Cap’vacances à l’issue de ma formation en alternance. Mon objectif n’est pas de devenir animatrice, mais plutôt responsable d’animation ou coordinatrice des clubs.

« Contrat de professionnalisation : la formule idéale pour ceux qui recherchent un emploi »

Quel est votre parcours jusqu’à aujourd’hui ? Après la classe de troisième, je me suis orienté vers la voie professionnelle. J’ai alors passé un BEP, puis un bac pro vente. Ensuite, je suis entré chez Auvergne Formation pour préparer le BTS négociation et relation client en contrat de professionnalisation. Quelle est l’activité de votre entreprise ? Et votre fonction ? Je travaille dans une société agroalimentaire qui est aujourd’hui leader dans la vente de sirops en France. Ma fonction consiste à commercialiser ces produits auprès des cafés, hôtels et restaurants sur une zone qui couvre quatre départements : Puy-de-Dôme, Allier, Haute-Loire et Lozère. Comment s’est déroulée votre formation en entreprise ? J’ai été formé par mon tuteur - qui est aussi mon chef de secteur - aux produits et aux méthodes de l’entreprise. Pendant un mois, je l’ai accompagné dans ses tournées et maintenant, je me débrouille tout seul. Mon employeur a mis à ma disposition une voiture, un téléphone mobile et un ordinateur portable, ce qui me permet d’effectuer mes tournées et de rester à tout moment en contact avec mon supérieur. Quel est, selon vous, l’intérêt de choisir le contrat de professionnalisation pour se former ? C’est la formule idéale pour apprendre, tout en bénéficiant d’une expérience en entreprise. Je trouve le contrat de professionnalisation particulièrement intéressant, dans la mesure où les périodes d’alternance sont courtes : le lundi et le mardi, je suis chez Auvergne Formation et le reste de la semaine, dans mon entreprise. Pendant les vacances scolaires, je suis toute la semaine en entreprise. Du coup, je ne me coupe jamais de mon activité professionnelle. Qu’est-ce qui vous plaît en particulier dans l’alternance ? La possibilité de préparer un diplôme tout en percevant un salaire. Si j’avais préparé ce même diplôme en formation initiale, je n’aurais jamais acquis ces deux années d’expérience professionnelle. C’est donc tout bénéfice pour moi ! Pensez-vous entrer directement dans la vie active, une fois votre BTS en poche ? Non, j’envisage de poursuivre une année supplémentaire pour passer un Bachelor (licence pro) marketing et management chez Auvergne Formation. Mon employeur est d’accord pour continuer à me former. Cela me permettra de viser directement un poste d’encadrement ou de chef des ventes national. Pensez-vous trouver facilement un emploi à l’issue de votre période d’alternance ? Oui, car mon entreprise m’a formé dans l’optique de m’embaucher. Si, toutefois, cela ne se faisait pas, je pense que je n’aurais pas de mal à retrouver une entreprise car j’ai pu tisser de nombreux liens depuis que je suis en activité et me créer un réseau de professionnels. De plus, j’ai acquis un savoir-faire qui est un atout pour une future embauche. Voilà pourquoi l’alternance me semble une formule intéressante pour décrocher un emploi !

Mon compte

Pas encore inscrit ?Je crée mon compte

Alerte e-mail Dépôt CV

Suivez-nous

Retour en haut de la page