Quels sont les métiers en tension en Occitanie ?

Offres d’emploi annulées faute de candidats, taux de difficulté de recrutement, ratio offre/demande et taux de reprise d’emploi sont les quatre indicateurs qui ont été passés au crible de Pôle emploi Occitanie.

Objectif, « l’identification des tensions sur les métiers, enjeu majeur en vue d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail », souligne l’étude.

Pôle emploi a ainsi listé vingt professions présentant une tension de près de huit points supérieure à la moyenne régionale. Les métiers de l’industrie, du transport et logistique et de la construction apparaissent dans le Top 5. Il s’agit de ceux relevant de la conduite d’équipement d’usinage (en tête), de la conduite de transport de marchandises sur longue distance, de la construction en béton, de l’ingénierie et études du BTP, et de l’installation et la maintenance en froid et conditionnement d’air.

Les difficultés sont également variables d’un territoire à l’autre. Ainsi Pôle emploi Occitanie observe que « le métier de « boucherie » se retrouve particulièrement en tension sur les bassins de Souillac, Cahors, Condom et Rodez. Les bassins de Rodez, Auch et Toulouse présentent quant à eux des tensions particulièrement importantes sur les métiers du bâtiment. Les métiers de l’industrie recensent des tensions essentiellement dans le bassin de Figeac, ce qui traduit bien une réalité économique du territoire. Enfin, les bassins de Auch et Toulouse présentent des tensions marquées sur les métiers de la famille professionnelle Installation et maintenance. »